• croixbleue57

La résilience

La résilience, c’est fleurir dans une terre aride ou après un long hiver rigoureux.


Autour de nous, il y a de nombreux résilients silencieux, comme ceux qui ont vécu une grave maladie, qui l’on vaincue, ou qui ont repris leur vie en mains après un grave traumatisme.


Un être résilient, c’est quelqu'un qui ne s’est pas laissé abattre par les épreuves, et qui est devenu plus fort grâce à elles.


C’est un combattant courageux qui se tient debout alors que d’autres finiraient par baisser les bras.


C’est un enfant maltraité qui devient un adulte droit et compatissant à la douleur des autres.


C’est quelqu'un à qui on a dit de se taire toute sa vie et qui finit par prendre la parole, SA parole.


C’est un enfant du divorce et des conflits qui persiste à croire à l’amour et au couple.


C’est l’oiseau à l’aile amochée qui réapprend à voler.


Nous sommes tous des êtres résilients.


Nous avons tous survécu à nos propres guerres.


Souvenons-nous en lorsque nous rencontrerons d’autres difficultés, d’autres épreuves.


Nous sommes capables de survivre ; nous l’avons déjà fait ! Et nous le referons si nécessaire.


L’homme est ce qu’il est avec ses défauts et ses qualités.


Il est en capacité d’utiliser son intelligence avant même qu’il ne mette sa vie en danger.


Mais là, c’est un engagement à prendre et à tenir car beaucoup, hélas, ne le tiendrons pas.


Aussi, croire en soi, dans les autres, est une force à ne pas négliger si l’on veut sortir d’une addiction.

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L'alcool m'a emprisonnée pendant 32 ans, petit à petit, sournoisement. J'avais 28 ans. Un soir, il est entré dans ma vie sans me demander mon avis, et je ne m'en suis débarrassée qu'à presque 60 ans.